• 00229 21318679



L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) œuvre pour sortir les jeunes du chômage. En partenariat avec les acteurs du pool emploi, elle a organisé une Quinzaine nationale de l’emploi qui a connu diverses manifestations dont la plus importante est les ateliers d’innovation et de création d’emploi ‘’job factory ». Les résultats des travaux ont été présentés, mercredi 12 décembre 2018, à Canal Olympia à Cotonou.
Trente-trois start-up ! C’est le nombre de jeunes pousses qui sont désormais aguerris à vaincre le phénomène de diplômés sans emploi. Cela, grâce à l’Agence nationale pour l’emploi. Elle a initié à leur intention des ateliers d’innovation et de création d’emploi ‘’job factory’’. Ces ateliers ont permis à ces jeunes diplômés sans emploi de se révéler à eux-mêmes et de révéler l’immense potentiel qui est en eux au grand public. A tour de rôle, ils ont présenté au public le fruit de leurs réflexions. Emerveillé par les produits de ces start-ups, le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi a indiqué qu’il est désormais possible de résorber la crise du chômage au Bénin, vu que ces ateliers n’ont duré que cinq jours. Nous avons la foi et la conviction, a dit Urbain Amégbedji, que tout est encore à faire dans notre pays et rien ne justifie que des jeunes soient au chômage dans un pays où tout est à reconstruire. C’est d’ailleurs pourquoi l’Agence a travaillé avec deux cents jeunes dans cette usine d’innovation et de création d’emploi pour faire d’eux des hommes nouveaux qui ne quémandent plus d’emploi, mais qui en créent parce qu’ils ont internalisé la technique de création d’entreprise. « Ce n’est pas du tout aisé de faire passer ces jeunes de l’attitude d’attentisme à une attitude de promoteurs de solutions adaptées à des besoins ressentis et ou exprimés », a fait savoir le numéro 1 de l’Anpe. C’est donc au terme de ces cinq jours de durs labeurs que trois équipes ont élaboré 33 solutions qui préfigurent de la création de 33 start-ups. « Nous nous réjouissons de ce succès en si peu de temps et remarquons que nos jeunes ont un immense talent. Un potentiel qui ne demande qu’à être accompagné pour montrer son étendue et son rayonnement », a-t-il insisté. Urbain Amégbédji n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux bénéficiaires de ces ateliers. « Chers jeunes ! Armez-vous de courage et d’abnégation, l’aventure va être longue, mais assurément le succès est au bout. Croyez en votre patrie, et ensemble nous ferons de belles et grandes choses », a-t-il lancé à leur endroit.
 Des solutions pour révéler le Bénin
 Au nom du ministre des Petites et moyennes entreprises, le directeur adjoint de cabinet, Bruno Anagonou, a remercié l’Anpe pour cette initiative. A l’en croire, le but visé est le reformatage des jeunes pour un changement de mentalité. Toutefois, il a noté avec bonheur que les participants adhèrent au programme d’actions du gouvernement et entendent travailler à sa réalisation. « Les solutions proposées par les start-up s’inscrivent dans le pilier 2 « engager la transformation structurelle de l’économie » du Pag. Les effets induits vont contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations,  a-t-il souligné. Bruno Anagonou n’a pas manqué de féliciter le Pdg de Ceo Space, maître d’œuvre de cette transformation ainsi que les promoteurs des foyers Atingan.

In Le Matinal du 13 décembre 2018

REPERTOIRE DES METIERS

Un métier vous intéresse ? Recherchez dans le répertoire opérationnel des métiers et trouvez toutes les infos liées au métier recherché: centres de formation, prérequis, débouchés, opportunités

Carrefour Emploi