2e phase du projet Emploi des  jeunes: 1348 jeunes accompagnés dans le Zou et les Collines

1348  jeunes des départements du Zou et des Collines formés dans le cadre du projet emploi des jeunes, bénéficient désormais  d’une  subvention de l’Etat. Une somme de 200 000 FCFA chacun qui leur permettra de démarrer leur micro entreprise. La cérémonie a été présidée par le secrétaire général du ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi César Aklossou.

La mise en œuvre de la deuxième phase du projet Emploi des jeunes se poursuit. Il s’agit d’une action sociale du gouvernement du président Patrice Talonau profit des couches défavorisées et qui vise à promouvoir l’auto-emploi, gage d’une production plus accrue de la richesse. Après l’octroi de subventions aux jeunes des départements de l’Atlantique et du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau, du Mono et du Couffo, ceux du Zou et des Collines sont rentrés en possession hier mardi 25 juin d’une somme de 272.296.000 f Cfa dont  148.672.000 pour le département du Zou et 123.624.000 pour celui des collines.

Dans son allocution, Prosper Irou Kora, maire de Savalou a remercié le gouvernement pour l’initiative du projet Emploi des jeunes. Une initiative qui selon lui, permet aux jeunes des communes du Zou et des Collines de s’autonomiser.

Jean de Vigni Sossou Houefondé, représentant le préfet des Collines a félicité les bénéficiaires pour leur assiduité lors des formations. Il les a également rassurés de la volonté du gouvernement d’accompagner et d’investir dans le développement local. Il note que c’est désormais une priorité pour les autorités étatiques de travailler à l’insertion des jeunes artisans et déscolarisés vers l’entrepreneuriat. Jean de Vigni Sossou Houefondé précise qu’au titre du Pej, plusieurs ont été formés  pour entreprendre dans les secteurs de la transformation agricole, dans le tourisme et l’artisanat qui représentent des secteurs prioritaires du gouvernement. Il a fini en demandant aux 1348 bénéficiaires d’utiliser réellement les subventions pour  mettre en place leur micro entreprise.

Abondant dans le même sens, le secrétaire général du ministère des Petites et moyennes entreprises représentant le ministre a  invité les bénéficiaires a utilisé les fonds pour mettre  en œuvre leurs fiches de financement afin que les résultats escomptés soient enregistrés. César Aklossou poursuit que cela permettra aux autorités d’étendre le projet à d’autre jeunes béninois. Avant de remercier le gouvernement pour cette œuvre sociale au profit des jeunes, le représentant du ministre a   procédé par un clic via les installations de l’opérateur Gsm Mtn au positionnement  des subventions sur les comptes mobiles money des bénéficiaires.

Djibril Habib, représentant le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (Anpe) a également annoncé la mise à disposition très prochaine par l’Anpe  d’une base de données de tous les jeunes artisans recensés au titre du Pej selon les secteurs d’activité. « Ceci, dans le but de permettre aux populations d’avoir accès aux artisans en cas de besoin », a-t-il conclu.

 

REPERTOIRE DES METIERS

Un métier vous intéresse ? Recherchez dans le répertoire opérationnel des métiers et trouvez toutes les infos liées au métier recherché: centres de formation, prérequis, débouchés, opportunités

Carrefour Emploi