JCI Cotonou la Doyenne-ANPE : un tandem au service de l’entrepreneuriat des jeunes

Du 26 juillet au 10 août, la Jeune Chambre Internationale (Jci) Cotonou la Doyenne, un des démembrements de la JCI Bénin, forme une trentaine de jeunes porteurs d’idées de projet d’entreprises pour faciliter la création de start-ups par ces derniers. Le lancement de ce séminaire de formation a été fait, le vendredi 26 juillet, à l’espace Obama Center de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) où se déroule ce séminaire.

Initié par la JCI Cotonou la Doyenne, ce séminaire, parrainé par l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe), vise à donner à une trentaine de jeune des notions sur la création et le développement d’une entreprise et créer un réseau solidaire de jeunes entrepreneurs au sein de cette organisation locale de la JCI Bénin, elle-même de la JCI.  Ce séminaire de formation entre justement en ligne de compte de l’un des quatre domaines d’opportunités de la Jci dénommé « domaine des affaires. » C’est après des enquêtes de la commission entrepreneuriat de cette organisation que « nous avons décelé le besoin de recadrer des idées entreprises et de renforcer des jeunes entrepreneurs », a indiqué Dorine Adjibodjou, présidente de la Jci-Cotonou la Doyenne. Ce rendez-vous vient ainsi combler deux attentes : le recadrage des idées d’entreprise et l’épanouissement de jeunes entreprises. Pour Dorine Adjibodjou, beaucoup de jeunes ont des idées d’entreprises mais n’arrivent pas à les cadrer avec les réalités du développement économique dont le Bénin a besoin. Donc « nous allons parler du recadrage, du montage du plan d’affaires bancables et voir dans quelle mesures ces plans peuvent être financés », a-t-elle souligné. Elle précise : « pour ceux qui ont des idées entreprises, nous allons leur faire un renforcement des capacités concernant la gestion administrative et la gestion financière ».

 

Les start ups créent la richesse et l’emploi

 Le représentant du Directeur Général de l’Anpe, Simplice Togbé, a pour sa part félicité les organisateurs pour cette initiative capitale pour l’éclosion des startups au Bénin. « L’Anpe s’est toujours lancée dans la promotion de l’emploi indépendant : l’entreprenariat. C’est pour cela que je puis vous garantir l’entière disponibilité du service public d’emploi du Bénin qu’est l’Anpe. », a-t-il fait savoir.  Or, une start up est une jeune pousse, une entreprise en démarrage, une nouvelle entreprise innovante. Le soutien de l’Anpe se justifie quand on sait que, les up créent la richesse, des ’emplois et contribuent au développent. Plusieurs thèmes seront développés au cours des deux sessions de formation. Entre autres : le montage du business plan bancable, l’accès au financement. Le séminaire prendra fin le 10 Août 2019.

La Jeune chambre internationale (JCI) est une fédération mondiale de 200 000 jeunes citoyens actifs, âgés de 18 à 40 ans, répartis-en près de 5 000 communautés dans plus de 112 pays à travers le monde. A travers des projets, les membre travaillent à l’amélioration des conditions de vie de leurs communautés.

REPERTOIRE DES METIERS

Un métier vous intéresse ? Recherchez dans le répertoire opérationnel des métiers et trouvez toutes les infos liées au métier recherché: centres de formation, prérequis, débouchés, opportunités

Carrefour Emploi