Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, l’Agence Nationale Pour l’Emploi a reçu, à la salle conférence de sa direction générale, le vendredi 11 juin, sa consœur TECHGHIL de la Mauritanie avec laquelle elle a eu une séance de travail. Les échanges ont surtout porté sur la promotion de l’emploi au niveau local.

Après les présentations et les brefs échanges sur l’offre de service du Bénin et du dispositif local de promotion de l’emploi de la Mauritanie, les deux parties ont surtout focalisé leurs discussions sur la promotion de l’emploi au niveau local. En effet la prise en compte de la dimension territoriale s’impose de plus en plus, avec comme implication la nécessité d’adapter et d’enrichir la politique nationale aux spécificités locales. Il importe même d’aller plus loin pour élaborer une politique proprement territoriale en vue de répondre plus efficacement aux besoins et attentes des publics cibles, et de relever les défis imposés par les mutations du marché du travail. Ayant pris conscience de cette nécessité, le Bénin et la Mauritanie ont entrepris de territorialiser la question de l’emploi.

Les Agents du Service Public de l’Emploi de la Mauritanie ont partagé avec leurs collègues du Bénin l’expérience des Comités Locaux d’Emploi (CLE). « Les Comités Locaux d’Emploi, comme cadres de concertation et de coordination,  s’imposent et demeurent inéluctables afin de permettre aux responsables territoriaux de disposer, d’une marge de manœuvre pour adapter les mesures et les instruments aux réalités et spécificités de chaque territoire et offrir des services et prestations au plus près des attentes des bénéficiaires, tout en conciliant le besoin de proximité avec la recherche permanente d’efficience dans la mise en œuvre de la politique d’emploi » a souligné Alassane YALL, Directeur Général Adjoint de l’Emploi de la Mauritanie. Il a ensuite levé un coin de voile sur les facteurs de réussite des CLE, les profils des membres potentiels appelés à y siéger, leurs critères d’identification et leur intéressement, le processus de mise en place, les moyens nécessaires et les défis à relever.

Le Bénin entend s’inspirer de cette expérience pour la mise en place des Comités Locaux d’Insertion et de Développement Economique (CLIDE) a fait savoir Urbain AMEGBEDJI, Directeur Général ANPE Bénin. C’est tout naturellement qu’il s’est dit heureux de recevoir ses hôtes qu’il reconnait très avancés sur la question. Il a tenu à informer ces derniers que la Politique Nationale de l’Emploi 2020-2025 du Bénin prévoit justement la mise en place des CLIDE, l’équivalent des CLE.

« Nous étions très honorés aujourd’hui d’avoir visité notre consœur du Bénin. C’était une occasion pour échanger sur différents aspects de promotion de l’emploi notamment le processus d’installation des CLE. Les échanges étaient riches et fructueux » s’est réjoui El Béchir Abd RAZACH, chef du département à l’Agence TECHGHIL de la Mauritanie.

REPERTOIRE DES METIERS

Un métier vous intéresse ? Recherchez dans le répertoire opérationnel des métiers et trouvez toutes les infos liées au métier recherché: centres de formation, prérequis, débouchés, opportunités

Carrefour Emploi